Raoul Nordling



Menu

 
Raoul Nordling

 

Sous le titre Sauver Paris (Mémoires du consul de Suède, 1905-1944), les éditions Complexe publient un petit livre passionnant : les souvenirs, rédigés en 1945 et jamais publiés, de celui qui fut magistralement interprété à l’écran par Orson Welles dans le film Paris brûle-t-il ? C’est pour son action à la libération de Paris que Nordling est entré dans l’histoire. Négociateur d’une trève entre la résistance et les Allemands, et "sauveur" de Paris promis à la destruction par Hitler, il empêcha également la déportation ou l’exécution de milliers de prisonniers détenus par l’occupant.

On connaît moins, en revanche, son rôle dans la défense de Céline. Marié à une Française et Montmartrois d’adoption, c’est sans doute par le graveur Daragnès qu’il apprit la situation périlleuse de Céline au Danemark. Au moment où les autorités françaises étaient sur le point d’obtenir l’extradition de l’écrivain, Nordling entra en contact avec Gustav Rasmussen, ministre danois des Affaires Étrangères. Nul doute que l’intervention de Nordling, qui bénéficiait d’un grand crédit à Copenhague, fut décisive. Dans sa lettre à Rasmussen, il écrivait notamment ceci : " Céline est une nature ardente, fougueuse, passionnée, facilement surexcitée, un "inspiré", un "voyant", tandis que sa capacité de prévoir la portée et le retentissement de ses actes est moins remarquable. En revanche, il nous semble difficile de lui refuser une sorte de droiture, de loyauté même, jusque dans ses idées et ses propos les plus bizarres ". En mars 1949, il se rend à Korsør pour y rencontrer l’exilé et le réconforter. À son retour en France, il intervient auprès du Ministre de la Justice et, lors du procès, écrit en faveur du proscrit au président de la Cour de justice. Céline le remerciera en ces termes : " C’est rare que les bourreaux s’arrêtent en besogne... vous avez stoppé leur bras... ". Dans ce livre entièrement consacré au rôle que joua Nordling à Paris durant l’été 1944, il n’est naturellement pas question de ce qu’il fit pour la défense de Céline. Et ceux qui saluent aujourd’hui la mémoire de Raoul Nordling seraient peut-être surpris de l’apprendre...

Marc Laudelout

 

Raoul Nordling. Sauver Paris. Mémoires du consul de Suède (1905-1944), Éd. Complexe, coll. "Histoire du temps présent", 164 p.